x
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Le magazine particuliers

Acheter ou louer une deuxième voiture

Pour une deuxième voiture, au kilométrage souvent limité, se pose la question de l’achat ou de la location.

Imprimer cet article

Achat…

Lorsque vous achetez une voiture, vous n’avez pas de limites kilométriques et vous pouvez décider de la vendre à n’importe quel moment. Son financement s’effectue souvent par le biais d’un crédit. À noter : vous payez votre véhicule sur une certaine durée de temps, durant laquelle il va se déprécier. Il va ainsi perdre de 20 à 25% de sa valeur la première année. L’achat n’est donc rentable que si vous le conservez plusieurs années. Vous pouvez également opter pour un crédit ballon. Cette formule, proche de la location, permet de changer souvent de voiture. Vous ne payez dans ce cas que la décote de la voiture pendant la période d’utilisation, c’est-à-dire la différence entre son prix neuf et sa cote estimée en fin de contrat, basée sur l’argus. Mais si vous décidez de conserver le véhicule, vous devrez verser en dernière échéance la valeur de reprise fixée au contrat, ce qui se révèle plus coûteux que la location avec option d’achat.

… Ou location ?

Lorsque vous louez une voiture, votre kilométrage est généralement limité et vous devez payer des frais pour tout kilométrage supplémentaire. Vous devez aussi régler des frais annexes, tels qu’un dépôt de garantie. En revanche, les mensualités sont moins élevées que pour un remboursement de crédit, et vous pouvez ainsi choisir de conduire un véhicule plus coûteux à l’achat. Vous pouvez opter pour une location avec option d’achat, ou “leasing”. Pendant une période comprise entre 12 et 60 mois, et pour un kilométrage donné, vous versez un loyer après avoir réglé 10 % à 15 % du prix de la voiture. A la fin de la période de location, vous pouvez soit l’acquérir en payant l’échéance qui représente 5 à 10 % du prix du neuf, soit la rendre au concessionnaire et repartir avec une voiture neuve. Le montant de reprise de votre véhicule est connu à l’avance, car il est contractuel. La location longue durée (LDD) est plus onéreuse et plutôt réservée à des professionnels. Vous ne payez que les mensualités, sans verser d’apport. Certains services (assurance, entretien…) sont inclus ou en option dans le loyer.

Pour en savoir plus :

© Uni éditions – Katia Vilaraseau – février 2011

Imprimer cet article

© Crédit Agricole 2011